Votre corps voue le dit

La Parole est le vecteur de plusieurs dimensions de l’être et, à travers elle, se crée et se gère la stratégie d’une entreprise. Ce constat, qui est un rappel pour certains, me vient d’une discussion avec mon mentor sur l’état personnel dans lequel je me trouvais pour envisager l’avenir de mon projet entrepreneurial. Amoindri par une série de contrariétés dont je n’arrivais pas à émerger, mon discours se teintait d’une connotation négative qu’il a, à juste titre, relevé et adressé dans son intervention.

Je ne me contenterai pas de mettre de l’eau dans le moulin des professionnels et des coachs en communication, mais je partage une expérience de vie qui m’a replongé dans une notion que je semblais oublier : la définition de soi.

Il y a, sans doute, matière à réfléchir sur la démarche d’identification du projet ou du groupe de projets entrepreneurial que l’on choisit de mener dans sa vie. Toujours est-il, qu’il y a, idéalement, adéquation entre le capital de l’individu et les capacités auxquels il souscrit en mettant en œuvre les ressources dont il dispose dans le but manifester ses qualités d’entrepreneur. Dans cette logique le corps aura tendance à se vouer au dit de l’entrepreneur. Loin de simplement encourager la programmation neurolinguistique, et autre méthode Coué, c’est le réel alignement entre les trois composantes suscitées dans lesquels le dit reflète la qualité et non les deux autres. Ainsi, il est possible à un entrepreneur de montrer certaines qualités managériales sans pour autant avoir les capacités ni le capital pour accomplir le projet. La Parole serait-elle, elle aussi acquise, vécue, transmise (par le milieu familial) voire prédestinée ?

Pour illustrer mon propos, je me plonge dans mon expérience des pitches de projets entrepreneuriaux où j’ai pu noter, assez souvent, l’effet dissonant entre l’attitude des promoteurs de projet, l’idée et le discours. Ce dernier servant de liant aux deux autres. Bien sûr, des facteurs psychologiques entrent en jeu mais cela est hors de mon champ d’analyse.

Soyez donc attentifs à ce que vous dites de vous (votre corps) et de l’idée qui vous porte (votre âme) car la Parole sera encore pour longtemps (n’en déplaise aux adeptes des messages texte) le moyen de médiation avec votre être et avec les autres membres de la communauté.