Un impact ethnique dans l’économie mondiale est-il possible?

« D like Destiny I like Identity A like Achivements S like Strive, P like Pride, O like Oneness, R like Resilience and A like Attitude » DIASPORA. La force sur laquelle on doit compter et qu’on se doit d’inclure inexorablement à l’effort de création de richesse pour rendre réellement opérationnels les communautés économiques régionales.

Quel peut alors être le fondement du Message et l’approche que l’on veut adopter pour exhorter la cohorte des nouveaux entrepreneurs ethniques qui s’engage dans une voie d’affaires qui respecte leur identité culturelle?

Ce Message se résume en quelques mots plein d’enthousiasme :

« Il ne faut pas se concentrer à déployer un effort à renverser les hommes mais créer un mouvement capable d’enrayer durablement les systèmes impériaux en place. »

Ces systèmes sont artificiellement créés et ont besoin d’un apport continu d’adeptes, qui y trouve un intérêt particulier, pour maintenir leur prédominance et les avantages accumulés depuis des années de dominations. Face à lui un mouvement, vivant et guidé porte la mission de nuire intensément à la logique implacable des abus et injustices pratiqués sur l’entrepreneuriat ethnique sans aucun état d’âme. Il est important que ce soit une idée qui soient lancée et non un homme uniquement qui soit promu. Cette idée se doit d’être reprise par chaque membre d’une génération dynamique et créative qui veut s’engager dans la guère-il-y-a des entrepreneurs ethniques qui développeront à leur niveau et transmettrons aux générations suivantes. Cette graine, cette importante graine, l’Éco animisme et la Méthode Ka veulent la planter et voir son arbre grandir jusqu’à ce que les couches précaires puissent s’y abriter en pleine économie d’échanges libéralisés et y prospérer. Il faut alors un Homme, un nouvel Homme, l’homo animus, Homme Attitude pour être le prototype de cette nouvelle étape de l’Évolution. Un prototype d’où sortirait la future pousse de l’arbre. Il faut que cette graine prometteuse soit semée et meurt dans un terreau fertile. Qu’elle grandisse et défie bitume et dalle de béton d’une domination, accumulée sous diverses formes stratifiées depuis des temps immémoriaux, sur un sarcophage pharaonique pour enfin s’épanouir aux rayons d’un « soleil des indépendances » : Une lumière qui guide tous les Hommes Attitude vers l’accomplissement. C’est donc une autre Correction à apporter à la L’économie mondiale pour partager l’espace vital et mettre de la diversité spirituelle, économique et identitaire dans l’écosystème des communautés d’affaires. Une affirmation stratégique et commerciale sans effusion de sang. Oui. On le répète, il ne faut pas se concentrer à déployer un effort à renverser les hommes mais créer un mouvement capable d’enrayer durablement les systèmes impériaux en place. L’Éco animisme et la Méthode Ka rectifient donc le statut quo sur la répartition des richesses et le partage des revenus qui maintient un certain ordre mondial sur l’échiquier international de l’économie libéralisé. Un effort de partage de l’information et un effort d’Attitude permettront au mouvement d’émerger et de s’imprimer dans les consciences (si elles sont libres et non corrompues). C’est donc une exhortation à faire « un effort qui ne demande aucun effort », et comme toute chose naturelle cet effort est simple et guidé par un esprit de Correction que chacun se doit d’adopter. Il s’agit de rectitude, de fierté et d’expression de soi. Le plus important pour l’entrepreneur ethnique est finalement de se contenter de faire la bonne action dans sa pratique quotidienne, à un niveau professionnel ou informel et de transmettre aux prochaines générations.

« La Terre et la Cité reçoivent une nouvelle graine dont l’arbre sera la dernière échelle sociale pour atteindre le ciel remplis de Lumière et de Vérité »

Extrait modifié de « Au nom de l’a-guère, le jour du réveil » à paraitre