Technologie, la maitriser c’est s’affirmer!

L’entrepreneur gagne à être organisé dans son métier. Son soucis constant est de mettre toutes les chances de son coté pour transformer un contact en un contrat. Les rouages de la technologie ne doivent plus lui échapper et il est important de se tenir à jour des nouveautés qui font que sont entreprise gagne du temps, de l’argent et reste compétitive. Plusieurs outils sont quasiment devenus indispensable avec le temps : téléphones intelligents (servant maintenant d’assistant personnel),  Outils Internet et leurs dérivés (VOIP, téléconférence visuelle ou non), logiciels de CRM (Customer Relationship Management)  etc. Refuser de s’adapter à ses changements technologiques est souvent un choix de principe mais aussi un frein au développement et à la survie du projet d’affaires. Entre devenir un consommateur féru de nouveauté, faire une simple écologie de son parc technologique ou devenir obsolète, il y a un pas. L’essentiel est de ne pas rater l’évolution qui donne ou maintient un avantage concurrentiel certain. L’obsolescence est une mauvaise image à porter et à véhiculer.

L’entrepreneur doit jusqu’à un certain point suivre l’évolution de son patrimoine d’entreprise (pour l’élever), s’occuper de ce qui fait le cœur de son projet affaires et appelant son expertise particulière. Il peut envisager de sous traiter a des professionnels le maintien de ses outils de travail ou de réaliser les prestations pertinentes afin de lui éviter d’aller lui-même chercher la compétence par formation.

En effet, bon nombre d’entrepreneurs individuels en phase de démarrage choisissent de tout faire tout seul tant qu’ils ne sont pas à même d’embaucher du personnel pour les aider. La réduction des coûts passe par des solutions auto-réalisées qui font parfois perdre l’image de professionnalisme qu’ils veulent afficher pour attirer la clientèle. On saurait assez leur conseiller de confier à des sous traitant même débutants (comme eux ) mais dont c’est le métier de base pour réaliser certaines tâches pour eux. Le tout dans un win-win ou les uns trouvent des clients pour effectuer des tâches simples, gagner en expérience et étoffer leur portefeuille et les autres ont la garantie d’un travail bien fait, à bas coût, pour se consacrer au cœur et au contenu de leur propre projet d’affaires. L’économie informelle impose aussi de partager les ressources et les prestations pour que chacun y trouve son compte.

« On arrête pas le progrès, on se contente du gré et on confie le reste au pro »

Extrait de « Outils et astuces de l’entrepreneur accompli »

Share This
Open chat
Hello. Welcome on Ethnic Entrepreneurs Ethniques How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Ethnic Entrepreneurs Ethniques. Comment pourrions nous vous aider?