Rétroconversion vs Développement

Les pays du Sud présenteront toujours un profil de sous-développement tant que leur seul objectif sera d’atteindre le développement d’autres cultures. Ce développement est une fenêtre temporelle voire une Chimère qui se déplace avec les critères du Cerbère lui-même. Le Sud a toutes les ressources possibles et un potentiel inestimé mais ceux-ci sont toujours évalués à la lueur de leur utilité pour les pays dits industrialisés qui fixent donc, en fonction de leurs besoins, les modèles socioéconomiques et donc les conditions de réussite comme par exemple le PIB, son taux de croissance et l’Indice de développement humain. La Rétroconversion à un modèle informel propre et performant est une substitution progressive à consentir pour sortir de l’engrenage de dépendance en matière de consommation ou de complaisance en matière de commercialisation. Cette Révolution Silencieuse est à la charge des foyers eux-mêmes sans attentes vis-à-vis des gouvernants qui ne font qu’administrer l’oppression des grandes puissances. Le mouvement ne peut commencer qu’à la base, à domicile, de façon individuelle, indépendante et concourante qui, par effet de tâche d’huile, atteindra inexorablement un point critique de basculement par la somme de ces Souverainetés. Comment faire alors concrètement? Croire à la Vision développée et disponible. Fédérer des forces autour de projets d’affaires et communautaires portés ou supportés par des professionnels. Prospérer économiquement. Partager socialement. L’Informel n’a pas que des défauts comme on le dit pour le convertir. C’est plus un déficit de performance par manque de réalisme économique et confiance sociale. En effet, Sa mise à contribution dans les économies des pays qui présentent cette réalité se doit d’être volontaire par les acteurs du secteur eux-mêmes contre réalisation d’investissements concrets à leur attention. Par exemple, levée de fonds pour des constructions d’infrastructures utiles aux usagers informels qui l’utiliseront : couverture de marché ou de kiosk contre redevance municipale d’accès, réfections de trottoirs contre accès, souscription à des assurances contre mis en place d’infirmeries etc. Tout comme le subconscient est un géant qui, une fois exploité, décuple la performance de l’individu, l’apparente inertie fiscale du secteur informel est une mauvaise compréhension de son dynamisme artisanal (la Qualité informelle n’est pas valorisée). La solution étant vue comme le problème. C’est aux états du Sud singeant le modèle de Nation de se convertir à l’Informel et non les foyers au modèle Ethnique de devenir formels. Pour finir, sur une note de mise en œuvre, deux des principes fondamentaux de l’Informel sont l’initiative économique individuelle et la solidarité sociale mutuelle respectivement opérer un commerce d’émulation en marge d’une source de revenu par foyers (para-entrepreneuriat) et administrer en commun les risques à travers des Groupements d’Intérêts Économiques (GIE) ou des Tontines. Ceci peut devenir un modèle universel à reprendre dans les pays dit industrialisés au-delà des Diasporas en lieu et place de la compétition destructive et de l’intégration supplétive.

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Open chat
Hello. Welcome on Ethnic Entrepreneurs Ethniques How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Ethnic Entrepreneurs Ethniques. Comment pourrions nous vous aider?