Le CECI c’est aussi de bonnes relations de travail et le soutien de ses membres. J’ai ainsi pu profiter de la présence de la chargée de projet Aide humanitaire en mission au Sénégal qui est aussi une amie. On a pu échanger sur l’expérience du terrain et divers enjeux du développement en Afrique. Une autre façon de retrouver une source d’inspiration et de me rappeler des objectifs initiaux que je m’étais fixés en début de mission. Je pense que ce type de proximité entre collègues volontaires et des personnes de l’encadrement est à favoriser pour ne pas rester seuls avec des situations difficiles pour lesquels d’autre ont la solution ou une idée qui peut faire la différence. Dieureudieuf!!!