Plein feux sur Djimy Rouzard et le coaching de l’estime et du dépassement de soi.

L’année 2010 a été prolifique en rencontres pour moi car elle correspondait à la phase ou je lançais mon projet d’affaires. Parmi celles-ci, la rencontre avec Djimy Rouzard s’est fait sur un plan personnel voire de développement personnel où la confiance s’installe sur un simple regard. En effet, l’aura de celui qui devait devenir Coach D renfermait déjà tous les éléments du métier auquel il s’adonne depuis avec naturel et légitimité. C’est une voie toute trouvée qui semble être en adéquation avec ses aspirations depuis qu’il a choisi de l’emprunter. Aujourd’hui nous allons en savoir plus sur Djimy Rouzard et le monde du Coaching…

Bonjour Coach D et merci de vous prêter au jeu des questions de notre série de portrait sur entrepreneurethnik.com. Nous voulons découvrir votre personnalité, votre projet et vos attentes. Tout d’abord pouvez-vous vous présentez en quelques mots?

Je me considère aujourd’hui comme un aventurier qui se laisse guider par ses passions les plus folles et intenses. Philanthrope dans l’âme, ma mission principale est de contribuer au bien-être de mes pairs, d’être la petite lampe qui illumine les sentiers obscurs de leur parcours. Je suis coach de vie et un professionnel du conditionnement physique.

Ça fait longtemps que vous œuvrez dans le coaching auprès du public. Pouvez-vous nous expliquer comment cette passion est née et quel a été votre parcours depuis?

J’ai osé m’approprier le terme coach depuis seulement quelques années, pensant que je n’avais pas encore assez de vécu pour assumer cette étiquette. De conseiller en relation humaine à coach de vie (spécialiste en estime de soi), j’ai franchi de nombreuses étapes dans un naturel inconscient. Le tout a débuté dans une quête personnelle de ma propre identité comme haïtien. Je voulais mieux comprendre la complexité des différents traits de personnalité qui m’habitaient, par conséquent j’ai entamé en 2007 des études en psychologie à l’UQAM. Les découvertes furent nombreuses, de là je me suis concentré sur les relations interpersonnelles. La suite fût simplement logique, en assistant les couples à mieux accepter la mer de différence qui sépare homme et femme mais encore à créer des ponts de communication solide et durable. Au travers de tout cela est né l’intérêt pour l’estime de soi. Les échos de mon travail et succès auprès des couples mon guidé vers les jeunes ados. Je travaille avec eux depuis déjà 6 ans sur une base régulière. Accompagnement individuel, conférences, séminaires, programme de développement de l’estime, émission de radio formation d’éducatrice en milieu de garde, et formation d’intervenant, je n’ai pas arrêté depuis. Même avec un nombre incalculable de conférences je me sens encore en phase d’apprentissage.

Quelles sont vos plus belles réalisations à ce jour?

Malgré qu’il y ait eu plusieurs, je n’en citerai que deux. La première étant « Les rencontres Psycho-Délices » un concept de rencontre unique à Montréal. De 2008 à 2014 une fois par mois, les couples et célibataire pouvaient se rencontrer dans un espace zen avec musique inspirante et échanger des défis relationnels. Tout cela en dégustant des bouchées aphrodisiaques. La seconde plus belle réalisation est l’obtention de ma médaille au championnat canadien de duathlon olympique. Un an et demi d’entrainement ardu, diète sévère. C’était l’expérience ultime qui me confirmait que si je voulais je pouvais dépasser mes limites. Depuis « SKY IS THE LIMIT ».

Vous êtes coach de fitness, coach de vie, éducateur et conférencier. Quelles stratégies utilisez-vous sur le marché pour viser votre cible dans votre positionnement?

Le bouche à oreille à été ma première stratégie de markéting. En effectuant beaucoup de réseautage j’ai construit mon réseau et installé ma réputation. Aujourd’hui les médias sociaux sont au cœur de ma publicité. Sachant que ma clientèle utilise beaucoup ces outils, je me dois d’y être aussi afin de les rejoindre. Indépendamment de moi ma clientèle est constituée par les ados et les femmes entre 30 et 60.

Si vous deviez changer un ou deux éléments de votre parcours qu’auriez-vous changé et pourquoi?

Je suis comptable de formation, si j’avais pu changer quelque chose cela aurait été de passer moins de temps en compta et plus en psycho. Autre élément aurait été de prendre ma nutrition à cœur plus tôt.

Vous avez travaillé avec les couples puis vous êtes orienté plus récemment vers les jeunes. Je suppose que ce ne sont pas les mêmes défis. Quelle est votre approche?

L’approche est totalement différente, avec les jeunes je suis plus dynamique, humoristique et vivant. L’approche des couples est plus sereine. Le langage est différent chez les jeunes, donc je me dois d’être cool et relax, la meilleure façon de gagner leur confiance. De plus le fait que je m’entraine beaucoup me donne une carrure qui gagne automatiquement en respect. Avec les couples je suis toujours bien vêtue habillé d’un parfum subtil. Avec les jeunes j’utilise beaucoup de présentation dynamique et animée. Le visuel est clé. En contrepartie pour les couples, c’est l’échange et la discussion.

Vous êtes également triathlète. Comment associez-vous le sport aux activités d’accompagnement de vos clients?

Les aptitudes nécessaires pour compléter un triathlon sont presque les même que dans un cheminement de développement personnel. Discipline, détermination, rigueur, constance. Je me donne alors souvent comme exemple. En démontrant mes faiblesses, mes moments de découragement puis mes victoires.

Vous énoncez votre philosophie par les mots suivant:“Each of us already has the seed of mindfulness. The key is to find it and cultivate it.” Pouvez-nous justement nous partager votre vision du coaching?

Il suffit parfois d’un moment de silence pour écouter la voix intérieure. Entendre la musique de notre âme. Elle nous chante à tous les jours, seulement il faut être attentif. Pour moi le coaching est le partage d’une flamme, inspirer d’autres à trouver leur but, transformer les rêves en actions. Le coaching c’est aider l’autre à prendre un virage dans la bonne direction.

Quel sont les prochaines étapes du développement de votre projet?

Établir une bonne assise en Colombie-Britannique. Devenir la référence francophone du coaching fitness et vie pour ados de l’ouest de Canada.

Avez-vous des attentes particulières ou des partenariats que vous aimeriez lier pour tenir vos objectifs?

Oui, partenariat avec le Réso-Santé, le conseil jeunesse de la C-B, le conseil francophone de la C-B, équivalent d’une commission scolaire ou regroupement de toutes les écoles de niveau secondaire.

Enfin quel message aimeriez-vous lancer aux entrepreneurs et à la communauté du net qui nous suivent?

De croire fermement à son projet et d’avoir une confiance inébranlable dans ses capacités.

On ne le dira jamais assez la foi en soi peut déplacer les montagnes surtout pour un entrepreneur. C’est intéressant d’avoir accueilli un Coach dans cet échange car la foi et son expression en actes ou paroles peut demander l’intervention de ce type de spécialiste pour dénouer des blocages et nous permettre de donner notre plein potentiel dans notre projet d’affaires. N’hésitez donc pas d’une part à vous accomplir dans un projet d’affaires (à temps plein ou partiel) qui vous inspire et d’autre part à vous donner les moyens de sa réussite en vous associant les services d’un professionnel (Coach, Mentor, Conseiller…) indiqué. Bonne route dans votre succès !!!

Pour mieux découvrir Coach D:

http://djimyrouzard.com/