Mélina Nseme présente l’Afro’fit, un concept de mise en forme à l’africaine et d’éveil à une alimentation saine

Ma rencontre avec Mélina Nseme s’est faite dans le cadre de la danse en tant que passionné tout d’abord mais aussi en tant que membre d’une diaspora commune qui nous a permis de développer des intérêts basés sur notre vécu en Afrique. Aujourd’hui Elle fait partie des entrepreneurs de la communauté qui croient en leur projet d’affaires et se battent chaque jour pour l’amener à son meilleur niveau. C’est tout à fait naturellement que je lui ai demandé de partager avec nous cet espace de confidence sur ce qui est son rêve et sa source d’accomplissement personnel…

Bonjour Mélina Nseme et merci de nous accorder cette entrevue pour permettre aux pairs entrepreneurs et au public de entrepreneurethnik.com de vous découvrir, vous et vos activités. Commençons par une courte présentation de votre profil. Pouvez-vous dire à ceux qui nous lisent qui vous êtes et ce qui vous définit?

Je suis une jeune femme passionnée de la vie. J’aime les relations simples et authentiques, et je me considère comme une artiste. Que ce soit à travers le dessin, la danse, le sport, j’ai ce constant besoin d’exprimer ma personnalité et de véhiculer un message qui me tient à cœur.

Vous partagez une passion pour la danse depuis plusieurs années. Comment en êtes-vous venu à monter ce concept d’Afro’fit? Pouvez-vous nous le présenter?

En effet, la danse est pour moi une passion sans laquelle je ne me vois pas épanouie. Ayant eu un déclic sur le plan alimentaire et sportif il y a quelques années, j’ai réalisé que je souhaitais partager ma passion pour le sport aux autres et leur redonner le goût et la motivation de se faire plaisir à travers le fitness. J’ai donc décidé de me lancer et de donner des cours de sport, cependant je souhaitais également toucher la communauté africaine qui, selon moi, n’est pas assez prise en compte au niveau des cours de sport: très souvent dans les gym, on entend de la musique occidentale, latine, mais jamais africaine. A partir de ce constat, il m’est apparu évident qu’il y a beaucoup de gens qui ne vont pas s’entraîner tout simplement parce qu’ils ne sont pas assez motivés et qu’ils retrouvent une ambiance qui ne leur correspond pas.

En tant qu’entrepreneur quels sont les principaux défis ou opportunités que vous vivez dans votre projet d’affaires?

En tant qu’entrepreneur, le plus difficile, selon moi, est la patience et la constance, surtout lorsque l’on est toute seule. Il faut sans cesse produire, attirer et maintenir l’attention du public, tout cela en étant disponible. Mais c’est également une aventure merveilleuse, dans lequel on a la chance de rencontrer et côtoyer des personnes intéressantes et passionnées comme nous. L’esprit de partage est important, et cela est tellement gratifiant de voir les gens autour qui réussissent également.

Il y a-t-il des personnages ou modèles qui vous inspirent dans votre métier?

Dans le domaine du fitness, j’ai des références et des personnes qui m’inspirent telles que Massiel Arias, Estelle Archer, mais aussi des personnes qui sont plus proches et qui me permettent d’être une entrepreuneure plus expérimentée, tels que Aurélie Nseme ou Inès Fomé.

Quelle est la plus belle source de satisfaction de votre parcours?

La plus belle source de satisfaction, c’est savoir que je change des vies. Que je redonne le goût du sport aux gens, qu’ils changent leurs habitudes alimentaires et qu’ils se sentent mieux dans leur peau, mais aussi dans la vie de tous les jours. Cela n’a pas de prix.

Parlons à présent du second volet de votre projet d’affaires. Il s’agit des conseils pour une meilleure santé. Vous pensez comme beaucoup d’autres qu’il est urgent que nous changions nos habitudes. Quel a été votre propre expérience sur ce plan?

J’ai longtemps été dans le flou concernant l’alimentation saine. Ayant été une enfant obèse et ayant grandi dans le même modèle, cela a été difficile pour moi de briser mes mauvaises habitudes alimentaires. Je suis passée par toutes sortes de régimes, sans succès, et bien que je ne fusse pas forcément déprimée par mon poids, ça longtemps été pour moi un sujet tabou et une cause de mal-être profond. En 2013, j’ai regardé un documentaire instructif et j’ai eu un déclic. J’ai complètement changé mon alimentation et j’ai vu les kilos s’en aller tous seuls, comme par magie. Cela m’a fait réaliser à quel point c’est surtout le manque d’information face à la nutrition qui empêche vraiment aux gens de se reprendre en main, car nous sommes bombardés de partout, et de toutes sortes d’opinions, si bien qu’au final on n’est pas en mesure de déceler le vrai du faux.

Que pensez-vous alors offrir à votre niveau pour aider vos clients à retrouver leur équilibre?

Tout d’abord, je leur offre la connaissance, car mon but premier et de les rendre avertis et de les conscientiser, mais aussi les responsabiliser face à leurs choix alimentaires. Je les soutiens également, car étant passée par là, je sais ce que c’est que de ne pas être en bonne forme physique et se sentir mal dans sa peau. Je leur montre par quels moyens ils peuvent y arriver et je les motive. Comme j’aime souvent le dire, je ressors le guerrier qui est en eux. Car ma vision c’est qu’on est tous capables d’accomplir quelque chose lorsque l’on s’en donne les moyens.

Avez-vous une vision particulière du marché dans lequel vous vous êtes positionné?

95% des personnes que je coache et qui me suivent sont des femmes, donc j’ai tendance à m’adresser directement à elles dans tout ce que je produis. Je sais aussi que le domaine du fitness devient de plus en plus prisé et est en grande expansion depuis ces dernières années, donc je dois trouver constamment des manières de demeurer à la page et de créer.

Quelles prochaines étapes prévoyez-vous pour développer votre projet?

Je prévois d’agrandir mon équipe et de miser également sur l’entraînement personnel, qui est un domaine dans lequel je suis certifiée, mais sur lequel je ne me suis pas concentrée jusqu’alors.

Quel message aimeriez-vous lancer aux entrepreneurs et au public en guise de mot de fin?

Qu’ils n’abandonnent pas. On n’a jamais dit que les choses seraient faciles, et que le chemin serait droit et sans embûches. Cependant, si l’on croit que c’est possible, qu’on se fait confiance et que l’on réalise son potentiel, on peut accomplir tout ce que l’on désire. L’idée c’est de ne jamais se décourager et de persévérer.

Une fois de plus la persévérance reste le mot clé de la démarche d’affaires. Dans notre série, nous découvrons des pairs entrepreneurs qui sont dans des phases de croissances ou de démarrage de leurs projets et non pas forcément des entrepreneurs au fait de leur réussite qui pourraient être déconnecté de ces moments critiques où la survie de leur projet dépendait de l’Attitude et des efforts, notamment par la foi ou la motivation, qu’il pouvait y investir. Persévérer malgré les obstacles est donc une règle d’or pour atteindre ses objectifs en prenant tout de même soin de faire preuve de Stratégie. Merci Mélina pour ce témoignage et bon courage pour la suite avec le soutien je l’espère des pairs entrepreneurs et du public…

Pour découvrir le concept:

https://www.facebook.com/coursafrofit/