Le Leader cheap

Avant toute chose je tiens à remercier ceux qui me lisent depuis toutes ces années et qui, je l’espère y trouve toujours un intérêt. Ceci dit je voulais écrire un article court sur un fait paradoxal qui m’a frappé cette semaine et qui était en gestation dans mes prises de position précédentes : Le Leadership.

Pour beaucoup cette faculté fait l’objet d’un grand attrait et est même enseigné à l’université. C’est dire l’importance d’en faire preuve que ce soit dans la vie professionnelle ou en entrepreneuriat. Mais qu’est que le Leadership en mot simples : C’est l’influence sous diverses formes d’un individu ou d’un groupe d’individus sur un autre groupe. Ce sont des compétences personnelles qui lui donne une différence et qui lui permet d’être écouté et suivi par un groupe de personne (Wikipédia)

Dans cette logique des choses le Leadership est vu sous un angle actif; on est l’acteur et les autre plus ou moins suivent ou adhèrent. Bien sûr il existe la manipulation mais c’est un cas que je ne traiterais pas là. Cette tendance guide actuellement la plupart des concepts de coaching de vie ou de personnalité. On soigne, son image, ses prises de paroles, on travail sur soi, sa psychologie pour être le plus apte à être élu par la prophétie de la réussite ou de l’espoir.

Mais là où j’ai moi-même été pris au piège de ce processus de passage en mode charismatique c’est que je me suis aperçu le vrai bonheur se trouve non pas dans le Leadership tel qu’il est vendu mais dans le Leader cheap tel que je vais vous le présenter. Excusez d’avance mes références qui ne sortent pas de la dernière école de commerce mais ce Leader Cheap est celui du Christ Jésus qui a accompli un travail colossal d’accompagnement des foules sans se mettre à un niveau vraiment supérieur à eux, en réalisant des principes très simples comme « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé » et « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Dont le point culminant se trouve dans Jn 13. 1-17.34

Vous aurez compris ce Leader Cheap revient à servir les autres pour leur bien et non les diriger vers des buts bien précis qui nous arrangent plutôt.

Ce changement de perspective vous concerne particulièrement lorsque dans la définition de votre modèle d’affaire et de votre buyer personna vous décidez de maximiser le profit en répondant à des besoins auquel votre clientèle ne peut se passer ou à vous mettre au service de celle-ci pour la faire évoluer sur ces fameux besoins pour qu’elle puisse se sentir mieux vis-à-vis deux.

Est-ce qu’un médecin vous attendra patiemment pour vous prescrire un médicament quand vous saurez malade ou vous donnera des conseils pour aller mieux et ne plus revenir pour les mêmes problèmes ? De façon caricaturés et dans une logique d’affaires, est-il éthique ou inique de vivre au frais des besoins et dépendance des client pour créer sa richesse et sa valeur. Sachant que le client lui-même est perdu dans sa propre adaptation face à l’évolution du Monde.

Le Leader cheap serait donc de se mettre au service du client pour lui résoudre ses problèmes, autant que possible l’éduquer et lier une relation de solidarité qui n’a pas besoin de se justifier dans la fréquence de remplissage d’un formulaire de base de données. Nous sommes des Hommes nous vivons d’empathie et même si le commerce et l’entrepreneuriat prennent une tournure virtuelle nous ne devons pas perdre les liens communautaires où l’Hommes est au cœur des échanges par sa Parole (par extension l’expression de son Sentiment).

« Le Leader cheap c’est servir son ami Simple. »