Le contexte communautaire des prestations indépendantes

By Blog Leave a comment

Contrairement à ce qui se dit communément en affaires, je pense que l’important n’est pas de sortir de sa zone de confort mais plus d’entrer avec résolution et fermement dans celle de son effort de Vie socioéconomique, qu’il soit humain (hargne), matériel (épargne), stratégique (partage), ethnique (échange) et psychique (méditation ET collation). L’effort le plus simple et se fait sans effort ou du moins sans résistance mentale à « ce qui est » autrement dit un « effort accepté » par Vérité et Réalisme. Autrement on s’use à créer de l’inconfort (souffrance) pour se donner la sensation d’être dans un processus d’évolution (par réalisation au lieu de celui de l’accomplissement qui est ce qui n’est pas forcément le cas et peux donner lieu à des désillusion après la fin des refoulements que l’on génère inconsciemment. Aussi, il faut sortir de la logique perpétuelle du financement en Capital (Foyer de l’Image du Revenu) pour celle de l’investissement en Bail (Loyer de l’Argent Suffisant). L’éternelle projection du gain futur sur hypothèse de croissance n’est pas aussi gratifiante que le double défi librement consenti de l’Endurance ou du Plaisir selon les cycles du Marché en climat de débouchés (affaires ou commerce) ou d’ouvrages (emploi ou recherche) du para-entrepreneuriat. Enfin, on ne peut continuer à dévaloriser la qualité des prestations des professionnels indépendants dans la communauté (des migrants économiques) sous prétexte que l’on n’est pas sûr du résultat final pour le prix demandé. Personne ne penserait un seul instant ne pas payer son avocat parce que l’on n’est pas sûr de gagner un procès ou son Courtier d’assurance parce qu’on n’a pas eu de sinistre dans la période facturée. Il en est de même des honoraires des Conseillers d’Affaires qui n’ont pas vocation de vous donner un accès sûr à la richesse mais de vous aider à oser en construire avec votre propre valeur et un risque accepté par vous. À toujours limiter le rayonnement de nos talents par manque de talents, on finit par appauvrir la Lumière de notre Étoile de Trône, Seigneuriale ou Soleil. “You better Rob into the hood than Rob out of the heads”

Leave a Reply

Your email address will not be published.

1
Hello. How could we help you?
Salut. Comment pourrions nous vous aider?
Powered by