Pour introduire cette série de portraits sur des entrepreneurs issus de l’immigration, je reviens sur une interview réalisée il y a quelques années dans le cadre du projet Acoustica. Il s’agissait d’une collaboration entre le Grün Vert Café et NSE Live Music. Le café a dû fermer peu de temps après mais je partage ici le témoignage de son gérant. 30 Avril 2012.


Le resto le plus coool en ville!

Sous ce slogan évocateur, Raymond du Grün Vert Café reçoit les amateurs de musique « live » et de beaux arts de Montréal.

Né à Skopje en Macédoine, Raymond, plus connu sous le nom de Ray, a vécu dans plusieurs pays d’Europe et arrive au Canada il ya 33 ans. Dès ses premiers pas il voit dans cette terre d’accueil l’endroit où faire ses vieux jours. Il travaille dans un premiers temps dans plusieurs café et restaurants européens mais, peu à peu, l’idée de se mettre à son compte germe dans son esprit. En 1993, il décide de se lancer et commence à donner vie à son rêve par delà les peurs et les difficultés. Été 2009 le Grün Vert Café fait enfin son ouverture et conclut ainsi un rêve initié 20 ans plus tôt.

Le Grün Vert Café, c’est aussi la rencontre entre un entrepreneur de la restauration et le monde artistique. Ray n’hésitera pas même, sous la pluie, à inviter une jeune artiste dans la rue à se produire dans son café. Les talents s’accommodent vite des lieux accueillants et la suite est un effet domino. La rencontre avec NSE Live Music représenté par Éric et Koly s’inscrit dans cette initiative d’inviter les artistes dans le Café. NSE Live Music y voit un endroit propice à la mise en place de leur activité. Ainsi, le projet ACOUSTICA, une production de NSE Live Music, devient l’hôte du Grün Vert Café dans une collaboration efficace qui se poursuit depuis.

ACOUSTICA draine à présent un public toujours plus important tous les vendredis. Cet évènement plaisant de concert mobilise les équipes du Grün Vert Café et de NSE Live Music plusieurs heures afin de préparer cette atmosphère si particulière (la scène, les bougies, la décoration, les instruments, le matériel…). Un travail de longue haleine qui débute dès le vendredi matin jusqu’au lendemain. Ray confie : « Every time I feel like we’re not in St Denis, flying with the time. It’s a busy night. If you come on Monday morning you cannot feel the same. It’s look completely different between Monday and Friday ».

Le Café est sensible à l’expression et la vie artistique tels les concerts, le lancement de livre, la poésie, les expositions… Ray accueille toute personne voulant démontrer son réel talent. Ainsi, Le Grün Vert Café qui se veut un Café des arts accueille une exposition sur le « mois de l’histoire des noirs », La grande soirée Multi-Arts, et des artistes comme Gisèle Ndong Biyogo et Dédi…(pour plus d’info : www.grunvertcafe.com ou sur FaceBook) A venir une soirée de lévée de fond pour Haïti le 27 mars pour le compte de médecin sans frontière.

Le mot de la fin est pour Ray une fois de plus dans sa langue d’expression :

« I have a lot of passion and love for the city of Montreal which is like a loving mother. I feel like home. When I first step in Mirabel airport I feel like this was the final destination. Every street, corner, block in Montreal tells you a special story. Also the culture, the people, the building the all thing bring you something to learn. That’s why I still here. Montreal is the place to be”

Grun Vert Cafe