Entreprendre et se faire prendre

By Blog Leave a comment

L’entrepreneuriat est en vogue dans notre contemporain pourtant parmi ses nombreux effets pervers on peut citer l’innovation, la remise en cause de l’ordre hiérarchique et la fuite des responsabilités. En effet, l’innovation et non l’adaptation (par réforme ou foyer civilisationnel) a de tout temps été une rébellion contre la Tradition qui fait le Pont entre des générations et des nations. Ainsi, il est regrettable de fortement privilégier les projets d’affaires au format de startup ayant un grand taux d’échec versus du travail autonome perpétuant l’héritage éprouvé de nombreux savoir-faire car cela fragilise à long terme le pouvoir économique communautaire. Tout est dans la Qualité et la diversité du portefeuille des projets d’affaires courant dans l’écosystème.

Ensuite, l’indépendance que procure l’entrepreneuriat ne doit en rien être une remise en cause de l’ordre hiérarchique. Il est dit « Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre d’années » pourtant le raccourci décrit ici ne concerne que la reconnaissance par grâce ou mérite vis à vis de l’effort soumis à une autorité (comprenant celle du client) et non un chamboulement de l’accomplissement humain des destins dû à la célérité du profit ou la célébrité du profil.

Enfin la fuite de responsabilités est celle du devoir primordial de l’adulte par la mise au service à autrui de sa force de travail pour la médiation d’équilibre cosmique entre le vieux Monde et la Terre (Gn 3, 17) permettant à la Providence (MAAT, interdépendance) de réguler le partage des ressources au cours du Temps.

C’est donc une erreur, selon moi, de brûler de tout feu de bois pour l’entrepreneuriat à tout égard et tout azimut qui reste à vrai dire élitiste et non pour l’entreprise d’affaires qui peut se faire tout en étant amateur et peut être vulgarisée pour garantir un complément permettant la suffisance de revenu si ce n’est l’indépendance financière. Au-delà de la mode actuelle, entreprendre est un vrai métier qui s’apprend idéalement par compagnonnage et non le fruit de simples velléités de passage sans note de frais. On ne fuit pas la réalité d’une difficulté par le rêve d’une publicité. À bon entendeur…

Leave a Reply

Your email address will not be published.

1
Hello. How could we help you?
Salut. Comment pourrions nous vous aider?
Powered by