Dame Jeanne

Le Canada semble favoriser une politique féministe plus à l’international qu’à l’intérieur de ses frontières. De fait, les termes Féminisme et Afrocentrisme se sont galvaudés à force de servir de cuve de récupération d’insatisfaction variées là où il aurait été plus question respectivement de droit civique féminin et de droit à être souverain. Dans le premier cas la gente féminine des Cités à tendance à se plaindre la bouche pleine comparée à sa consœur des Sud qui reste sensible à ses traditions tout en aspirant à des libertés essentielles et dont les membres des Diasporas et des élites nationales se contentent de développer des clichés entendus sans grand ancrages avec leurs propres racines. Au final, L’ironie de ces deux biais de prise en compte condescendante du nouveau vent de réveil du modèle ethnique de la diversité (en dehors de celui entropique des nations) s’illustre dans le non moins simple choix d’un acteur représentatif du rôle caricatural mais rêvé de l’accomplissement humain réussi: être agent secret au service de la Reine.

Leave a Reply

Your email address will not be published.