Conversion du consommateur. Faut-il contres faire ou pros mouvoir?

Il n’y a pas si longtemps, j’avais beaucoup de plaisir à écouter des morceaux de musiques d’artistes en vue dans les baladeurs et autres lecteur de cassette. Puis ce fut au tour des CD et maintenant du téléchargement. L’usage de tous ces supports technologiques s’est accompagné de ce qu’il y a lieux d’appeler de la fraude ou tout simplement d’un contournement du système pour servir à bas coût le fruit du travail de ces professionnels. Que ce soit par contrefaçon, suppression de licence ou conversion de média, l’activité semble être au profit d’une couche de la population qui ne peut demeurer les laissé pour compte d’une économie à deux vitesses. Loin de créer des justiciers populaires, ce phénomène concoure soit à enrichir des personnes dotées de mauvaises intentions ou à appauvrir ceux qui fournissent l’effort. En tant qu’entrepreneur et surtout entrepreneur ethnique on est tenté de se demander si son portefeuille de produit permet de satisfaire tous les segments de marchés. Bien sûr certains diront qu’ils s’adressent à une niche et que leur différenciation est justement cette spécialisation. N’empêche que si le produit trouve un intérêt auprès d’un segment ignoré du positionnement initial du projet d’affaires, la machine de contournement rebelle risque une fois de plus de se mettre en route et la clientèle cible peut se convertir en clientèle rebelle si le coût d’acquisition du service ou du produit est moindre. La loyauté à ses limites. Comment alors promouvoir la correction dans l’attitude d’achat du consommateur? D’abord identifier tous les clients et partie prenantes du projet d’affaires (même si on choisit de se positionner sur une niche), ensuite créer une gamme de produits donnant à chacun un accès adapté à son portefeuille et à sa disposition à payer, enfin éduquer et encore éduquer en donnant l’information sur l’objectif du projet d’affaires, le pourquoi de l’importance des ventes pour atteindre cet objectif et convertir à sa promotion. La protection et la répression de la fraude me semble consommer plus d’énergie que l’effort d’éducation et de conversion d’un public qui se définira lui-même en communauté liées au projet d’affaires. C’est un là, un aspect du Share Wiser™ qui met le consommateur à la place du promoteur.

Share This
Open chat
Hello. Welcome on Ethnic Entrepreneurs Ethniques How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Ethnic Entrepreneurs Ethniques. Comment pourrions nous vous aider?