Comment survivre à une activité de réseautage?

L’automne est la période par excellence des cocktails de rentrée où sont présentés les programmes et activités de l’année. Il est intéressant de profiter de ces évènements pour lancer habilement ses propres activités d’entrepreneurs et faire de nouveaux contacts à développer au cours de l’année. Voici quelques conseils, trucs et astuces voire simple rappels que j’ai trouvé utiles et qui vous permettront de survivre dans ces évènements où l’image est aussi importante que les messages que vous êtes venus recevoir ou transmettre.

  1. Le plan de match

Avant toute chose il est bon de savoir à quelle activité vous devez participer. Le temps étant est élément précieux et l’énergie à consacrer à chacun de vos déplacements aussi, vous devez cibler les activités les plus en lien avec vos attentes d’entrepreneur. Les critères de choix pourraient être le lieu géographique ou le territoire concerné par l’activité, le thème de la soirée, la clientèle potentielle pouvant être rejointe. Évitez d’y aller en « freestyle » ou la fleur au fusil, vous risquez d’avoir de mauvaise surprise ou de vous retrouver être un intrus dans un groupe d’individu ayant les mêmes intérêts. Ayez aussi en tête ce que vous attendez de votre déplacement. Il vous sera plus facile d’écourter certaines discussions qui ne servent pas vos intérêts les plus urgents. Bien sûr on peut toujours rester agréable mais à quoi bon parler toute la soirée des droits d’importation du piment de Cayenne si vous souhaitez avoir des opportunités dans le domaine des technologies de l’information?

  1. Les cartes d’affaires

Ceci est un outil très utile pour laisser une trace de votre passage ou pour garder en mémoire une personne avec qui on veut travailler. Certain les donnent systématiquement; bien sûr vous en avez imprimé 5000 et rêvez déjà du design de la prochaine carte. Il peut être agressif de donner une carte à quelqu’un qui a manifesté que peu d’intérêt pour ce que vous faites voire qui y est plutôt hostile. Laisser faire, n’en faites pas une question d’égo, vous en trouverez d’autres plus réceptifs. Ne donnez pas systématiquement une dizaine de carte à un seul interlocuteur. Il ou elle n’est pas votre agent de promotion. S’il ne vous en demande pas plusieurs veuillez respecter son choix peut être qu’il parlera de vous ou fera des références à votre travail en envoyant des courriels ou des liens vers votre site internet (très utile de nos jours et qui va souvent de pair avec une carte d’affaires). Enfin offrez la possibilité d’écrire des notes sur votre carte en la faisant sur le recto uniquement (ce qui est de plus en plus rare) ou en ne recourant pas au fini glacé. Si vous n’avez pas de carte d’affaires évitez le bout de papier, le napkin ou autres. Un téléphone intelligent peut prendre à présent toute sorte d’information et vous serez au moins sûr d’être déjà dans le carnet d’adresse de votre interlocuteur

  1. Le budget de l’activité

Il y a des règles non dites dans les invitations de ces évènements. Une entrée payante est souvent assortie d’un coupon de consommation. Une entrée gratuite implique parfois de payer une partie des rafraichissements. Voyez aussi le lieu de l’évènement : un bar ou un hôtel confirme souvent qu’il y aura des frais. Une salle polyvalente implique souvent un traiteur donc plus de liberté pour les rafraichissements. Toujours est-il qu’il faut prévoir un budget pour votre propre confort. Inutile de prévoir une batterie de justifications au fait que vous ne buvez rien ou ne mangez pas. L’image laissée peut mettre du temps à être corrigée. Le tacite et l’informel dans les rencontres vaut souvent 80 % de l’impression qui restera. Un cocktail au Ritz écrèmera d’autant plus la clientèle qu’un autre dans la salle municipale du village. Soyez prévoyant.

  1. L’esprit au travail

J’ai été récemment surpris qu’un entrepreneur me dise qu’il venait à une activité de réseautage pour avoir du « fun ». Il y a tant d’autre soirée à thème pour avoir du « fun ». Un 5@7 ou un 6@8 est le prolongement de votre travail. On vient pour étendre son réseau, se mettre au courant de tendance, faire de la représentation, déceler des opportunités… Rien à voir avec un match des Canadiens entre amis. L’activité de réseautage est une activité corporative et l’esprit doit être au travail dans une ambiance plus décontracté je vous l’accorde. Mais ne vous laissez pas attendrir pas l’ambiance pour manquer de professionnalisme dans votre habillement ou votre attitude. Même une partie de golf ou une randonnée peut cacher du travail sous des allures de « fun ». Le monde des affaires est rempli de codes. Apprenez à les lire et à naviguer efficacement entre eux. Par exemple les poignées de main franches sont à privilégier à l’accolade sauf si vous connaissez la personne et qu’elle est disposée à poser ce geste de façon officielle dans ce type de rencontre.

  1. Les techniques d’approche

Ne restez pas isolé dans votre coin un verre à la main toute la soirée ou assis l’air désespéré en vous disant que personnes ne vous aime ou que vous êtes victime d’une discrimination quelconque. Souriez et présentez-vous. Cela suffit. Vous pouvez enchainer sur ce que vous faites ou poser la question à la personne qui est en face de vous. Inutile d’être sophistiqué ou original. Il n’y a pas un prix en jeu. Vous pouvez aussi aborder un groupe. Vous vous mettez à la périphérie : « Désolé d’écouter aux portes mais j’ai saisi quelques brides de votre conversations je pense aussi que le budget est actuel est budget d’austérité ». Vous pouvez par la suite vous présenter. Si vous voulez passer par des blagues soyez sûr de votre coup. Ça passe ou ça casse. « Ne trouvez-vous pas les décisions sur les lois très couillues  en ce moment non? ». A votre risque et péril. Personnellement je m’abstiendrai. Le charme d’un sourire suffit.

  1. Avant de partir

Avant de partir vous pouvez remercier certains des organisateurs donner votre avis sur la soirée. Ils pourront s’améliorer et penseront à vous pour la prochaine invitation. N’oubliez pas de serrer les mains des interlocuteurs avec lesquels vous avez un début de collaboration. Laissez une impression positive avant de partir. Inutile de raser les murs. Si vous avez des contacts à faire ou à recevoir ou des idées plus claires sur certains points de votre plan de match, considérez que vous avez réussi votre soirée. N’oubliez pas de remercier ceux qui vous ont donné des informations. Ils seront plus enclins à faire de même dans le future.

  1. Après l’activité.

Après l’activité tenez vos engagements de recontacter ou d’envoyer de l’information. Si on ne vous contact pas montrez-vous proactif et n’hésitez pas à relancer. Certains peuvent être très pris ou peuvent tout simplement oublier. Le suivi est donc impératif. Il est encore plus agréable de planifier une autre rencontre en tête à tête avec votre prospect ou contact si vous estimez que vous avez des intérêts communs à faire fructifier. Si il s’agit d’une personne du sexe opposé assurez-vous que de part et d’autre que la relation d’affaires est clairement inscrite dans les esprits. A cette étape vous les seuls à être témoins des échanges.

 

Il me reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes activités de réseautage et du succès dans le déploiement de votre réseau d’affaires.

Share This
Open chat
Hello. Welcome on Ethnic Entrepreneurs Ethniques How could we help you?
Salut. Bienvenue sur Ethnic Entrepreneurs Ethniques. Comment pourrions nous vous aider?