Suivez moi sur:      Linkedin     FacePage     Twitter     Google+     FaceGroup

Category

Blog

Post

73 0

#25

Blog

Le modèle de structure et de fonctionnement des organisations non gouvernementales ou à but non lucratif n’est plus adapté à la réalité économique et financière contemporaine. Il a instauré une culture de la mendicité et de la dépendance vis-à-vis de bailleurs de fonds pas toujours aligné avec leurs aspirations mais qui souhaitent plutôt exercer une influence géopolitique ou commerciale à travers elles. Elles ont tendance à « vendre leur âme » pour leur survie, leur image voire leurs plaidoyers. Il serait souhaitable qu’on fasse la promotion d’un modèle hybride alliant une structure juridique à but lucratif associé à une vision, une mission, une stratégie et des actions s’intégrant dans une cause à dimension humaine équivalente à la responsabilité sociale et environnementale (affichée mais souvent défrichée) des entreprises de l’économie dite libérale. Ainsi, l’entrepreneuriat collectif ou « associatif » (par adhésion à un leadership existant) doit viser la performance économique et l’innovation sur la base d’expertises, de services et/ou de produits viables et durables identifiés ou définis à partir de forces et d’opportunités consistantes pour faire aboutir leur ou leurs causes.

261 0

#22

Blog

L’économie informelle, bien que recueillant un nombre de plus en plus important d’individus, jeunes et femmes, vulnérabilisés et privés d’intégration sociale par manque d’accès à des sources de revenus décente et récurrentes, semble peiner à fournir à ses acteurs des perspectives vers la constitution de Patrimoine et de Fierté. Elle sert plus, jusqu’ici, de manne de substitution au filet social, désigné en pourvoyeur de services de base gratuits et de revenus minimum de vie, qui va de pair avec institutionnalisation de la solidarité dans les pays valorisant la nation. Dans les pays du sud, préservant la diversité ethnique, cette solidarité s’est toujours pratiquée par l’action de redistribution des membres les plus riches ou par la mise en commun du fruit du travail des communautés comme dans le cas du modèle économique mouride au Sénégal. Toujours est-il qu’il serait important et utile de rendre l’économie informelle performante vu son envergure et sa popularité pour réduire considérablement l’empreinte de la pauvreté dans les pays du sud. La première étape de cette mutation est de passer des réflexes de subsistance et d’urgence liés à l’environnement financier critique vers des visions et des efforts d’autonomisation viable et durable. Pour ce faire, le commerce, la production et la transformation de biens et les services ambulants ou de proximité, nécessitent à la fois l’investissement de la diaspora sous forme de création de débouchés en actif (capitalisation) et en effectif (délocalisation) mais aussi l’exercice collectif (regroupement) et formatif (accompagnement) du métier d’entrepreneur par les acteurs locaux. C’est un préalable impératif voire impérieux pour que les entrepreneuriats ethniques et informels gagnent en réalisme et acquièrent les lettres de noblesse qu’ils méritent, dans le contemporain, du fait de la définition d’un modèle légitime de réappropriation de soi respectant tant l’identité que de la souveraineté de chaque communauté économique.

284 0

15 minions pour l’entrepreneuriat des minorités

Blog

Bravo ! Le Rubicon a été encore franchi pour venir en aide aux entrepreneurs des minorités. On ne va pas se plaindre et je pense même qu’on est sans doute invité à se réjouir vu que ce n’est pas de tout…

254 0

#20

Blog

L’immigration pour raison économique amène de nombreux sacrifices mais aussi appelle à faire les bons choix pour éviter l’enlisement de sa vie et de son être. Le plus souvent le rêve de carrière dans son domaine de compétence est très vite enterré à l’arrivée dans les Cités d’accueil du fait des urgences financières. On se contente d’un emploi alimentaire, précaire, temporaire ou encore sécuritaire en attendant mieux. Même lorsqu’une amélioration de condition intervient on rentre très vite dans les rouages du Système où tout ce que l’on gagne est dépensé dans une pléthore de frais de services et de produits sensés nous procurer un confort que l’on estime mériter mais qui conduise souvent à l’endettement voire au surendettement. On devient alors esclave de ce Système dit libéral. L’approche de l’Éco animisme est d’exhorter d’une part à de l’ascétisme dans la richesse c’est-à-dire à consentir à réduire au strict nécessaire la consommation de biens et services mondain pour disposer d’un pouvoir d’investissement dans la communauté. D’autre part, elle exhorte à honorer le projet de vie que nous portons et ne pas le troquer pour un rôle socioéconomique imposé par agenda caché d’aliénation. De plus, elle oriente son utilité vers l’action solidaire envers les populations des terres mères à travers des initiatives sources d’emploi au titre d’un pont stratégique de débouchées vs main d’œuvre. En somme, pour la diaspora, la proposition est d’exercer un emploi quelconque et de développer une expertise à travers une entreprise individuelle et de transférer progressivement son temps vers ce projet de vie à mesure qu’on gagne en expérience quitte à s’en servir pour revenir à la carrière qu’on a toujours voulu exercer. Ainsi, par exemple, une personne cantonnée au rôle d’adjointe administrative peut développer un travail autonome en parallèle de conseil en marketing digital conformément à ses aspirations et réaliser in fine son intégration socioéconomique souhaitée initialement et qui lui été rendu difficile pour le maintien des privilèges, des pré-carrés et du niveau dans l’échelle sociale des membres de la communauté majoritaire hôte.

302 0

Startup Financing for Founders: Your Companion Checklist

Blog

BY CAROLYN DENG, CFA – FINANCE EXPERT @ TOPTAL #Financing #Founders #Startups Executive Summary Why are Founder Finances Critical? Understand How Equity Works and Is Divided Take Budgeting Seriously and Have a Long-term Mentality Keep Valuation at the Forefront As a startup founder of an…

248 0

The Incredible Growth of Fintech (Infographic)

Blog

Everything evolves, constantly. Each new breakthrough poses heaps of new questions to which answers are yet to be discovered. One of these breakthroughs happened with fintech. Fintech, as a word, is what linguists would call a portmanteau – a combination…

319 0

Are Art Investments a Worthwhile Asset Class?

Blog

BY ZACHARY ELFMAN – FINANCE EXPERT @ TOPTAL #Art #Investing #PortfolioManagement Executive Summary The market of art investing Types of art Is it a worthwhile asset class? Valuations doubling by the year, lavish parties, investors making 10x returns on some bets and losing it all…

310 0

#19

Blog

La performance vis-à-vis du Temps est un critère incontournable dans l’environnement économique contemporain et sert à classer les entreprises et les acteurs notamment par le temps de la réussite économique. Il ne serait pas responsable de s’y soustraire même en…

443 0

Investing in Cryptocurrencies: The Ultimate Guide

Blog

BY RAPHAEL ROTTGEN, CFA – FINANCE EXPERT @ TOPTAL #Cryptocurrencies #CryptocurrencyInvesting #CryptoInvesting  Executive Summary Active Investing Passive Investing Cryptocurrency Storage and Monitoring Introduction So, you’ve decided to get exposure to cryptocurrencies. Perhaps you are seeking a geopolitical hedge against political and economic uncertainty, or perhaps…

287 0

#18

Blog

Le Québec est caractérisé par une économie du salariat. Le budget du gouvernement vise prioritairement à garantir à un nombre maximum de personne une source de revenu minimum permettant d’honorer les échéances de finances surendettées et accéder à un certain confort de vie pour payer le prix de la tempérance sociale. Ce qui est valable pour les personnes est valable pour l’état provincial vis à vis d’Ottawa. Du coup on a recours à la planche à billet que représente le secteur de la construction pour justifier une manne économique fédérale. A ce rythme, l’entretien au lieu du développement de nouvelles infrastructures appauvrit à long terme la province et la maintient dépendante de son environnement économique immédiat. Il est important de faire preuve de Réalisme et accepter d’introduire une part de responsabilité de production d’un complément libre de performance économique nécessaire à l’équilibre financier.

Les pays d’Afrique francophone sont caractérisés par des économies de l’assistanat. Les budgets des gouvernements visent prioritairement à garantir à un nombre minimum de personnes des sources de revenu maximum permettant de détenir les créances de connaissances surévaluées et procéder à un certain renfort des êtres pour faire payer le prix de l’ignorance académique. Ce qui est valable pour les pays est valable pour les zones monétaires vis à vis de la France. Du coup on a recours à la planche à billet que représente les projets de développement pour justifier des cailles de coopérants internationaux. A ce rythme, l’application au lieu de la recherche de nouvelles solutions avili à long terme le continent et le maintient peu confiant en sa capacité d’action populaire. Il est important de faire preuve de Réalisme et accepter de concourir de par ses efforts stratégiques d’acquisition de fondements satisfaisants d’alternatives économiques nécessaires à la réhabilitation culturelle.

357 0

Considerations for Raising Your Own Private Equity Fund

Blog

BY MARTIN KEMENY – FINANCE EXPERT @ TOPTAL #FundManager #Fundraising #PrivateEquity Executive Summary Raising a private equity fund is a natural progression for ambitious investment managers. The strategy and operations of a fund should be thoroughly planned in advance. Be well aware in advance of…

272 0

#17

Blog

L’économie actuelle fait la promotion de la création de richesse et de la valeur (notamment par l’entrepreneuriat) entrainant dans son sillage celle de la consommation et de la croissance du PIB comme indicateurs par excellence. Cependant, à observer l’Attitude des pays riches, on peut se demander si leur mode de vie doit encore être la norme pour justifier le sacrosaint développement des pays du sud à référence ethnique. Compte tenu de l’état de la planète et du grand besoin en ressources renouvelables et durables, c’est plutôt le rythme des économies des pays dits pauvres qui serait à adopter tant il apparait que les nombreuses adaptations de leur revenu à leurs besoins résultent dans une empreinte réduite tant écologiquement qu’économiquement. Les couches populaires de ces pays sont les premiers acteurs et dépositaires de cette connaissance de vie à travers leur quotidien. Ainsi la pauvreté, in fine, n’est pas à réduire mais à adopter sans honte et dans le cadre d’un changement majeur de paradigme et de modèle dans cette ère. Si le but ultime du développement est juste de favoriser ou la consommation alors la pauvreté n’est pas à pointer du doigt car celle-ci se fait tout de même mais dans un esprit de modération qui préserve les ressources. Il s’agit alors d’une pauvreté améliorée que je nomme le plus souvent “suffisance de revenu” assortie de la culture d’affaires du “low-cost”. Cela ouvre la porte à la reconnaissance et la valorisation de la Voie informelle, entre autres, en supposant que ces tenants et utilisateurs acceptent de fournir l’effort nécessaire à sa conceptualisation et sa formalisation (codification) tout en respectant son Esprit guide: la foi en le Temps et la Providence pour l’accomplissement économique. C’en serait donc fini de l’éternelle et pesante problématique du sous-développement pour les pays du sud. Mais à eux de s’affranchir mentalement et commercialement de ce cliché pour opter pour la vision de “cohérence économique” entre le patrimoine et le besoin au sens microéconomique. Ou encore entre le revenu et l’environnement au sens macroéconomique.

Close