#48

By Blog Leave a comment

Il y a sans doute un important potentiel à développer des échanges commerciaux dans le cadre d’un marché communautaire entre les pays africains et leurs Diasporas. En ce sens que cela offrirait d’une part des débouchés aux nombreux entrepreneurs ethniques dans les Cités des pays industrialisés et, d’autre part, mettrait à disposition des pays Source une expertise technique par des professionnels au fait des réalités sociales et économiques locales et qui n’ont à cœur que le développement de leurs régions sans agendas mesquins ni requins. Le troisième pôle de ce marché communautaire viendrait de sympathisants de l’essor économique de l’Afrique et au-delà du Monde Noir qui serait prêts à financer et investir dans ces projets de l’Économie de communauté sans faux mécénat ni internat mais en mettant les acteurs et leaders devant leurs Responsabilités de gestion, les Résultats concrets, la Reddition de compte et le Remboursement à moyen long terme d’un financement par Capital d’Action qui, sans être une dette, prendrai la forme de baux à l’entreprise socioéconomique. Vouloir se développer sans Vision c’est faire perdurer et s’enliser dans les mécanismes de l’aliénation, nouvelle oppression économique après la mondialisation, la dévaluation, la démocratisation, la colonisation, l’anthropo-commercialisation…

Leave a Reply

Your email address will not be published.